Louis Antoine Roussin

Louis Antoine ROUSSIN

Né le 3 mars 1819 à Avignon, débarque à La Réunion en 1842, en qualité de sergent de la marine. Après son service militaire il reste sur l’île. Il installe un atelier de peinture, et se marie le 14 février 1846 avec une Créole, Louise Élisabeth Petit. Il découvre dans le fond d’un magasin une presse lithographique délabrée qu’il remet en état. Roussin publie ses premières lithographies en 1846 sous le titre « Souvenirs de l’Ile Bourbon », œuvre qui, après la révolution de 1848, prend le titre actuel de « Souvenirs de l’Ile de La Réunion ».

…/…antoine_roussinIl travaille dès lors à une œuvre plus vaste, qu’il publie vingt ans plus tard sous le titre « Album de La Réunion », et à laquelle il se consacre près de quarante ans. Cette œuvre iconographique, véritable panorama de son époque, est un remarquable témoignage de la vie sur l’île, à travers la diversité de ses habitants, et celle de ses paysages ; elle traduit aussi l’évolution économique de l’île sur cette période. Il participe à de nombreuses expositions, reçoit différents prix et recueille la reconnaissance de la Société des Sciences et des Arts.

Curieux de tout, et essentiellement de son époque, il s’essaye aussi à la presse et publie plusieurs journaux – La Malle (1859), La Semaine (1861) et Le Courrier de La Réunion (1872) – et revues – Bulletin de la Société d’Acclimatation et d’Histoire Naturelle de l’Ile de La Réunion (1863) , Bulletin de la Société des Sciences et Arts (1861 à 1872) . Parallèlement, Roussin exerce le métier de professeur de dessin au lycée Impérial de Saint-Denis, de 1855 à 1888. Il meurt le 18 septembre 1894, laissant derrière lui une œuvre toute de talent, d’esprit et de cœur où « Bourbon, le vieil Eden fleuri, et si pittoresque, s’épanouit (…) comme une fleur sauvage et toute parfumée ».